13 juin

20h - Salle SG 1

El botón de nácar (Le bouton de nacre) de Patricio Guzmán

Projection-débat avec Walter Ruggle, directeur de Trigon Film, producteur et distributeur du film.
Séance animée par Luca Ortelli, suivi d’un cocktail.

14 juin

8h30 - hall devant la salle ELA 1

Accueil et enregistrement des participants

9h15
Jean-Nicolas Fauchille et Jacques Lévy

Allocution de bienvenue et présentation de Géopoint16 : De l’espace pour la théorie !

10h30
Yann Calbérac

Quarante ans d’espace dans les sciences sociales.

11h

Table-ronde : Théories de l’espace. Qu’est-ce qui a changé ?

Anne‐Laure Amilhat-Szary, André Dauphiné, Hélène Noizet, Jean-Bernard Racine, Claude Raffestin, Antonine Ribardière.
Animation : Christian Grataloup.
12h30

Barbecue sur le parking Rivier de l'EPFL + expositions + présentation PostCarWorld

14h30 dans les salles ELA 1 et MXF 1

Ateliers T1 et T3 en parallèle
Echanges et débats à partir des communications verbales et non-verbales.

T1 - Les nouveaux imaginaires théoriques pour penser l’espace - salle ELA 1

Animatrice : Joëlle Salomon Cavin. Agitatrice : Isabelle Lefort.

T3 - Les Big Data comme anti-théorie - salle MXF 1

Animateur : Cyrille Genre-Grandpierre. Agitateur : Denis Retaillé.
17h00 - hall devant la salle ELA 1

Pause café.

17h30 dans la salle ELA 1

« Pour une sociologie des espaces non physiques ».

Conférence publique de Vincent Kaufmann.
18h30 (début devant la salle ELA 1)

Danse/espace, spectacle chorégraphique.

Compagnie Actes/Annick Charlot, organisé avec le concours de Luc Gwiazdzinski.
19h15 (début dans le bar Satélite à l'EPFL)

Space-Dating, jeu urbain nocturne (Campus de l'ÉPFL et Lausanne)

Organisé par André Ourednik, Ceyda Bakbasa, Lauranne Jacob et les éditions Hélice Hélas.
Campus ÉPFL+Lausanne (Mode d'emploi du jeu).

15 juin

8h45 - hall devant la salle ELA 1

Café d'accueil

9h

Ateliers T2 et CUSO en parallèle

T2 - Les théories de l’espace comme théories du social - salle ELA 1

Animatrice : Odette Louiset. Agitateur : Luca Pattaroni.

Atelier CUSO - Observation sans théorie ? - salle INF 213

Avec Olivier Labussière et Benno Werlen.
Animation : Mathis Stock et Boris Beaude.
11h30 - salle ELA 1

Débat : Le pouvoir de faire savoir. Les revues scientifiques entre innovation et standardisation.

Yann Calbérac (Géographie et Cultures), Christian Grataloup (Mappemonde), Igor Moullier (EspacesTemps.net), Bertrand Lévy (Le Globe), Patrick Rérat (Géo-Regards), Denis Retaillé (L’Information Géographique).
Animation : Olivier Lazzaroti (Annales de Géographie).
12h30 - Caféteria panoramique BC

Déjeuner + expositions

14h00 - salle ELA 1

Controverses Géopoint16, enjeux de Géopoint18. Exposés et débats.

Avec la participation des agitateurs des ateliers.
Sous la présidence de Karine Emsellem.
15h30 - hall devant la salle ELA 1

Café et remise du prix « Imagine a World with No Cars ».

Présentation : Monique Ruzicka-Rossier.
16h

Conclusions, par les Grands témoins.

Marianne Blidon, Clara Breteau, Mirza Tursic, Lauranne Jacob, Hervé Le Bras, Michel Lussault.
Animation : Lucas Tiphine.
17h30

Fin.

Expositions : pendant toute la durée de Géopoint16, présentation des communications non-verbales sélectionnées dans l'espace Archizoom.

T1 : Les nouveaux imaginaires théoriques pour penser l’espace
Salle ELA 1

Animatrice : Joëlle Salomon Cavin.
Agitatrice : Isabelle Lefort.

Xavier Bernier et Camille Girault, « De l’utilité de la porte comme nouveau concept dans la théorisation de l’espace ».
Clara Breteau, « De l’imaginaire à la théorie : quel potentiel du poétique pour penser l’espace ? ».
François Durand-Dastès, « Où est la théorie ? ».
Cyril Enault, « La théorie proxémique : un paradigme pour représenter les territoires ».
Jean-Nicolas Fauchille, « Les théories mises à l’épreuve ».
Luc Gwiadinsky, films.*
Daniele Ietri et Eleonora Mastropietro, « Les mots de la géographie: des tournages et des assemblages ».*
Carole Lanoix, « @tlas : ouvroir de potentiels Denkraum. Offrir un espace à la pensée ».*
Olivier Lazarotti, « A propos d’habiter : les processus d’inventions scientifiques sont-ils théorisables ? ».
Jacques Lévy, « Thinking Places ».*
Pierre-Jacques Olagnier, « Penser l’espace par le cinéma ».
Joseph Rabie « Ce qui fait lieu » .*
Alexandre Rigal, « Le réseau est mort, vive le réseau ! Ou l’image de pensée réseau ».
Thibault Romany, Ogier Maitre, Jacques Lévy, « Jeux de cartes. La cartographie : contribution méthodologique à la théorie de l’espace. ».

T3 Les Big Data comme anti-théorie
Salle MXF 1

Animateur : Cyrille Genre-Grandpierre.
Agitateur : Denis Retaillé.

Edith Chezel, « Comment décrire, expliquer, comprendre les paysages de l’énergie ? ».*
André Dauphiné, « Big Data, théories et modèles : Contradictions et convergences ».
Julien Dupoux, « Qu’est-ce qu’un espace sans théorie ? Une base de données ? ».
Tewfik Hammoudi, « La big data vaut-elle une théorie ? ».
Thomas Louail, « La 2nde révolution quantitative de la géographie se fera-t-elle sans les géographes ? ».
Philippe Martin, « Et si les promesses étaient tenues ? Vers une théorie en géographie ».
Peter Ortner, « La typologie: contrepoint a la vision big data de la ville ».

T2 : Les théories de l’espace comme théories du social
Salle ELA 1

Animatrice : Odette Louiset.
Agitateur : Luca Pattaroni.

Spomenka Alvir, « Espace-langage : pensés par la photographie et le film ».*
Alexis Cartonnet, « Espace & Philosophie : de l’oubli à l’alibi ».
Bertrand Caux, « La spatialisation du couple dans les lieux touristiques : Une approche plurielle, sensible et expérimentale ».
Adrien Gey, « La nature et la place de la théorie dans l’urbanisme prospectif et opérationnel. ».
Béatrice von Hirschhausen, « Du besoin de nouvelles postures théoriques pour penser les longues durées géoculturelles et les aires culturelles ».
Abigail Kern et Jean-Claude Bolay, « Les villes ordinaires et le concept d’intermédiation ».
Alain L’Hostis, « Optimalité, détour et pause : vers une théorie de la distance géographique ».
Jacques Lévy, « De la théorie pour l’événement ».
Léopold Lucas, « Eléments pour une théorie géographique des compétences ».
Ana Povoas, « Spatial Justice. Connecting justice and space in Porto ».
Antonine Ribardière, « Géographes, sociologues : à qui la théorie de la dimension spatiale des phénomènes sociaux ? ».
Jean Stern, « Terrains augmentés ».*
Mirza Tursić, « Aesthetics – as a dimension of society and a component of spatial theory ».
Antoine Vialle, « Situer les sols infrastructurels à l'ère de la déterritorialisation ».

Atelier CUSO, Observation sans théorie ?
Salle INF 213

Animation : Mathis Stock et Boris Beaude.
Avec Olivier Labussière et Benno Werlen.

Avec la participation de Morgane Anziani-Vente, Mosè Cometta, Rebecca Durollet, Jean-Nicolas Fauchille, Valérian Geffroy, Hélène Gomis, Lauranne Jacob, Alain Jarne, Christian Kull, Flore Lafaye de Micheaux, Marc Langenbach, Vanessa Rousseaux, Morgane Roux, Luc Tripet, Lei Yan.

Programme
Affiche noire
Affiche blanche